SÉANCE DE TRAVAIL SUR LE DIALOGUE INSTITUTIONNEL AVEC LES MINISTÈRES SECTORIELS SUR LA LUTTE CONTRE LES PIRES FORMES DE TRAVAIL DES ENFANTS

la séance de travail du Jeudi 14 Novembre 2019 co-présidée par le Ministre du Travail et de la Fonction Publique Adidjatou A. MATHYS et le Représentant Résident de L'UNICEF au Bénin Dr Claudes kamenga, vise à définir les stratégies opérationnelles à mettre en oeuvre à partir de 2020 pour amorcer de réels changements sur le terrain. Il a été question de partager avec les différents sous-secteur, les informations sur l'ampleur du phénomène et les risques encourus par les enfants ; d'examiner les actions à mettre en oeuvre en lien avec les stratégies prévues dans le Plan d'Action National de Lutte contre les Pires Formes du Travail des Enfants et enfin, de définir un mécanisme de suivi évaluation des actions dans le cadre de l'inter-sectorialité.

Cette séance qui a connu la présence du Ministre des Mines et de l'Eau, Samou Seidou ADAMBI et des représentants de plusieurs Ministres, fait suite aux recommandations issues des séances de travail entre le Ministre Adidjatou A. MATHYS et Dr Claudes KAMENGA les 26 Juillet et 23 Octobre 2019 sur la problématique. Les points des conclusions des assises ont porté sur la nécessité d'intensifier les actions de lutte contre le travail des enfants dans les secteurs spécifiques que sont:

- l'agriculture qui occupe économiquement 67,5% des enfants ;

- les mines et carrières qui absorbent une main-d'œuvre infantile évalué à 50% selon les résultats de l'enquête nationale ;

- le tourisme où la pédophilie et la pornographie impliquant les enfants sont inquiétantes.

Les risques liés au travail des enfants sont énormes dans tous les secteurs et nécessitent des actions en synergie pour plus d'efficacité selon le Ministre Adidjatou A. MATHYS qui invite tous les acteurs à mettre fin à l'impunité pour éradiquer le travail des enfants conformément aux engagements internationaux dont le Bénin est signataire.


PFC. MTFP. DIRCOM-PR