Prévention et règlement pacifique des conflits sociaux : Le BIT salue l'engagement de l'exécutif

Dios CHACHA

Eusèbe AGOUA, Directeur de Cabinet du Ministère du Travail et de la Fonction Publique a procédé ce mardi 10 septembre 2019, au lancement des travaux de l'atelier de sensibilisation des partenaires sociaux du Bénin et du Togo sur la déclaration de principes tripartite de l'Organisation Internationale du Travail (OIT).* Durant trois jours, les participants à cet atelier organisé par le Conseil du Travail et du Dialogue Social avec l'appui financier et technique du Bureau Internationale du Travail (BIT) réfléchiront aux propositions et recommandations pertinentes destinées à faciliter l'appropriation et la mise en œuvre des principes de la déclaration qui recoupent de manière transversale les piliers fondamentaux du travail en mettant en œuvre la notion de responsabilité sociale.

L'hôtel Bénin Royal de Cotonou abrite du 10 au 12 septembre 2019, l'atelier de sensibilisation sur la déclaration des principes tripartites à propos des entreprises multinationales. La tenue de ces assises répond à un besoin d'informations des entreprises multinationales et nationales sur les déclarations de l'Organisation Internationale du Travail sur les entreprises multinationales. « La déclaration de l'OIT, objet du présent atelier technique est une parfaite illustration de la volonté de la communauté internationale d'instaurer un monde où règne la paix universelle et durable, un monde débarrassé de la misère sociale et qui repose sur les principes de la justice sociale », a laissé entendre Birane Thiam, secrétaire permanent du Conseil du Travail et du Dialogue Social UEMOA.

Pour sa part, Josée La porte, représentante du BIT, a souligné l'engagement des autorités béninoises en faveur de la prévention et du règlement pacifique des conflits sociaux. A l'en croire, cette volonté de promouvoir le dialogue social a été démontrée de manière pratique à travers la mise en place d'un cadre national de dialogue social, structure consultative, qui depuis son installation, en 2018, multiplie les initiatives et les actions pour l'instauration d'une paix sociale, dans le pays. Sur ce, elle a réaffirmé la volonté de son institution à accompagner le Gouvernement du nouveau départ dans sa politique d'améliorer les conditions de vie et de travail des fonctionnaires. Dans son intervention, Eusèbe AGOUA Directeur de Cabinet du Ministère du Travail et de la Fonction publique a mis un accent particulier sur l'importance de ces assises. « Il s'agit du seul instrument de l'OIT qui donne des éléments d'orientation directs sur la façon dont les entreprises peuvent contribuer à la réalisation du travail décent pour tous et qui attire l'attention sur le rôle central de la liberté syndicale et de négociation collective, ainsi que des relations professionnelles et du dialogue sociale », va-t-il déclarer. 

Il a pour finir, remercié le Bureau International du Travail et le CTDS/UEMOA qui ont bien voulu financer cette rencontre de donner et de recevoir.