Première session ordinaire de la Conférence des Gestionnaires des Ressources Humaines

Les travaux de la première session ordinaire de la Conférence des Gestionnaires des Ressources Humaines se déroulent à l'INFOSEC de Cotonou en présence du Ministre du Travail et de la Fonction Publique. La Conférence des GRH est un creuset qui offre l'opportunité d'échanger sur les difficultés quotidiennes liées à la gestion des ressources humaines de l'État à l'ère des nouvelles technologies de l'information et de la communication où la mise en place d'une administration intelligente est un impératif pour le Gouvernement.

Conscient donc de cette nécessité, selon le Ministre Adidjatou A. Mathys qui a procédé a l'ouverture des travaux le jeudi 20 septembre 2018, son département ministériel s'est très tôt lancé sur plusieurs chantiers de reformes entrant dans le cadre de la mise en place du Système Intégré de Gestion des Ressources Humaines (SIGRH).

Il s'agit notamment de:

- la reforme de l'organisation des concours d'entrée dans la fonction publique;

- la simplification des procédures de gestion des ressources humaines de l'État;

- la dématérialisation des processus de gestion des actes de carrière;

- la numérisation des actes individuels des agents de l'État;

- la mise en place de plateformes de services aux usagers;

- la réorganisation et la modernisation des archives des dossiers individuels des agents de l'Etat;

- la simplification et la dématérialisation du processus d'admission à la retraite des agents de l'État.

Cette dernière reforme vise essentiellement la remise à bonne date du livret de pension, en vue du paiement de la pension aux bénéficiaires, dès le mois suivant celui de leur admission à la retraite.

Pour le Ministre du Travail et de la Fonction Publique, il s'agit là d'un défi majeur que son département ministériel ne saurait relever sans l'implication des Gestionnaires des Ressources Humaines au plan sectoriel. Il est donc question d'échanger avec eux sur plusieurs sujets au cours de cette session.

Il s'agit:

- du déploiement de la plateforme d'avancement d'échelons vers les ministères sectoriels;

- de l'apurement et du croisement des bases de données sectorielles avec celles du FUR, de SUNKWE et de la SICOPE;

- de la simplication des procédures d'admission à la retraite et de la délivrance des livrets de pension à bonne date;

- du renforcement des capacités des DAF pour une gestion moderne des Ressources Humaines de l'État;

- du renforcement du transfert de compétences aux ministères sectoriels;

- de la mise en place de la délégation du contrôle de la gestion des ressources humaines de l'État auprès des Ministères et Institutions de la République par le MTFP, à l'image du Contrôle Financier;

- des diligences à effectuer sur les dossiers des agents retraitables en 2019.

Pour finir, le Ministre Adidjatou A. Mathys a exhorté les Gestionnaires des RHE à l'abnégation au travail, à une détermination accrue à contribuer au succès des réformes en cours et aussi celles à venir.

PFCOM-DCOM/PR-MTPF