11ÈME SESSION DE LA CONFÉRENCE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA FONCTION PUBLIQUE DES ÉTATS MEMBRES DE L'OBSERVATOIRE DES FONCTIONS PUBLIQUES AFRICAINES (OFPA)

Le samedi 17 novembre 2018, a eu lieu à Azalaï Hôtel à Cotonou, la cérémonie d'ouverture de la 11ème session de la conférence des ministres en charge de la fonction publique des États membres de l'Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA). Cette cérémonie s'est déroulée en présence du Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Madame Adidjatou MATHYS, du Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Monsieur Barnabé DASSIGLI, représentant le Ministre d'État, Abdoulaye BIO TCHANÉ, du Ministre de la Fonction Publique du Tchad, Président en exercice de l'OFPA et des délégations de 09 pays présentes à cette 11ème session.

La Ministre Adidjatou MATHYS, dans son discours, a salué l'assistance et les a remercié d'avoir rehaussé de leur présence, la cérémonie d'ouverture. Elle a exprimé sa joie d'accueillir cette 11ème session et a exprimé ses gratitudes au Chef de l'État, Monsieur Patrice TALON, au nom de tous ses collègues présents à cette session. Elle a fait l'historique de l'OFPA depuis l'initiative de Cotonou en novembre 1991 jusqu'à ce jour puis a relevé les difficultés rencontrées par l'Institution. Elle a par ailleurs demandé ses collègues plus d'engagement pour le rayonnement de l'institution.

Le Ministre de la Fonction Publique du Tchad, Monsieur Ali Mbodou MBODOUMI, a remercié le Président Patrice TALON et son gouvernement pour avoir accepté abriter la 11ème session. Son intervention s'est axée sur les conséquences de la non tenue des instances décisionnelles de l'Institution qui paralysent son fonctionnement régulier. Pour lui, cette session est une occasion pour poser un bon diagnostic afin que les solutions trouvées soient adaptées aux stratégies novatrices de relance de l’OFPA.

Dans son discours d'ouverture, le Ministre Barnabé DASSIGLI, a souhaité la bienvenue à toutes les délégations venues à la 11ème conférence des ministres de l'OFPA. Il a fait savoir que l'administration doit offrir des services de qualité aux usagers. Avant de déclarer l'ouverture officielle de la conférence des ministres, il a relevé le rôle que doit jouer l'Institution en tant qu'un véritable outil de soutien aux pays membres de l'OFPA pour être vu comme un véritable creuset de réflexions transversales et de mutualisation des expériences pour des fonctions publiques africaines modernes, dynamiques et intelligentes.